Secourisme à mantet

Le Conseil Général des Pyrénées orientales a décider d’équiper toutes les petites communes rurales d’un défibrillateur suite à une formation de base.
Nous nous sommes donc levé de bonne heure et non de bonheur, en ce samedi matin pour suivre le fameuse formation.
Au vu du froid et de l’heure tardive, j’ai pensé que les élèves ne seraient pas très nombreux. Et pourtant tous les habitants sociables de Mantet étaient présent soit 12 personnes, la moitié de la population Mantetaïre. Bien sur, ce n’est pas pour faire dans le social que les gens s’installent dans ce village donc 50% ou un peu moins c’est un beau score surtout un samedi matin, sans apéro promis, par un froid neigeux.
Nous nous sommes donc réunis dans la mairie, pour attendre le pompier, qui s’était lever beaucoup plus tôt que nous, pour venir de Font-Romeux.
Savez vous quelle est la première question que ce pose une femme dans ce genre dans ce cas : les hommes sèchent n’est ce pas? Mais les femmes ont sûrement une idée, parce que, ce n’est pas moi, qui l’est dit la première :
Alors que je regardait la marque de sa voiture (oui oui messieurs, j’ai des théorie très intéressante sur les marques de voitures) l’une de mes voisines demanda : “il est beau?”. Je ne répondis pas; mon mariage est trop récent, pour que c’eût été avisé. Mais oui effectivement, il était charmant.
Quelle est cette légende urbaines qui veux que les pompiers soit réputé beau gosse? Et par quelle miracle arrive-t-elle à se maintenir à l’heure des photos numériques et de la communication internationale? Que celui qui trouve un contre exemple à cet adage m’envoie un post avec photo nous le diffuseront afin de mettre fin une bonne fois pour toute à ce cliché.
Bon, toujours est t’il qu’au vu des derniers évènements qui n’ont pas seulement affecté ma famille, nous étions là pour une raison sérieuse et légitime.
Passé les informations de base sur les numéros d’urgence, nous apprîmes que le 112 a la gentillesse de vous mettre en attente en cas d’urgence et que le 115 c’est pour le pauvre type qui déciderais de vivre dans la forêt ;).
Ils nous a aussi conseillé de menacer les secours, qui, comme cela était arrivé pour mon fils, refusent de faire venir l’hélicoptère en cas de véritable urgence.
Donc le premier conseil ” FAITES VALOIR VOS DROITS” quitte à faire intervenir le 17 <– la police (pour ce qui l’ignorent).
Nous avons suivi une formation complète de premier secours : Évaluer la situation, Ne vous mettez jamais en danger pour un sauver un tiers (si vous êtes mort vous n’êtes d’aucune utilité), Position latérale de sécurité si personne consciente, APPEL des SECOURS, Bouche a bouche, massage cardiaque (SSI la tête est toujours accrochée au corps, que la personne n’est pas raide (et ce n’est pas une figure de style), que son visage n’est pas en bouilli et qu’il est inconscient <– Humour de Pompier ) , premier secours des nourrissons, etc …
Une formation légèrement théorique et aussi pratique, dans un soucis d’hygiène, nous avons allègrement mélanger nos microbes dans un mannequin prévu pour les exercices. Je dit bien DANS parce que nous avons soigneusement désinfectés la bouche dans laquelle nous soufflions allègrement.
Se fut très instructif, peu monotone, et même mon poussin a appris la position latérale de sécurité (2 ans et il connaît déjà les bases du secourisme, un génie, ce petit, moi j’vous le dit 🙂 ).
Je recommande donc à tous de suivre ce genre de formation lors quelle se présente. Contrairement à ce qu’on peut penser, elles ne sont pas toujours payante, mais par contre elles apportent toujours quelque chose. Il suffit parfois d’un peu plus de sang froid en cas de problème pour mieux en gérer les conséquences.

MESDAMES, MESSIEURS, drogués de l’information et autres, CA N’ARRIVE PAS QU’AUX AUTRES.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *