À propos de

De Octobre à juin, les brebis sont gardées dans les prés de montagne autour de MANTET et Nyer. .  Pendant la période la plus froide de l’hiver quand il y a de la neige, les brebis restent bien au chaud dans leur confortable bergerie et reçoivent quotidiennement une généreuse ration de foin. Dès la fin du mois de Mars et pendant tout le mois d’Avril, les agneaux naissent. ils restent dans la bergerie environ deux semaines puis ils rejoignent leur maman pendant la girade( le parcours du troupeau pour se nourrir chaque jour, chaque fois différent de la veille) avec le berger.  Les girades sont de plus en plus grandes afin d’apprendre aux agneaux à bien suivre les mères, ils sont très joueurs et passent beaucoup de temps à courir après les papillons au risque de perdre de vue le troupeau. Fin mai, le temps se réchauffant grandement il est temps de tondre les brebis afin de leur ôter le manteau de laine qu’elles ont produit tout au long de l’année passée. A la mi juin, les agneaux sont assez dégourdis et on apprête le troupeau pour la montée en estive. On applique la marque du troupeau à la peinture verte sur le dos des brebis et agneaux puis on accroche les cloches sonores aux meneuses du troupeau. Le jour dit, les troupeaux de la vallée rejoignent le notre pour la transhumance et on les accompagne en estive pour 4 mois dans les hauteurs de Mantet ou elles seront gardées par un berger d’estive. Au début du mois d’octobre les troupeaux reviennent et le cycle reprend, on sélectionne les agnelles qui feront partie du troupeau dorénavant, on remplit les carnets de commande et on vend les agneaux jusqu’au mois de décembre. A la fin du mois d’octobre ont  lieu les accouplements jusqu’à la fin du mois de novembre. Ainsi vont les saisons, années après années pour le troupeaux de la Garbelouse.
La laine, récupérée et triée en Juin, est soit envoyée en filature, soit conservé pour être lavée puis transformée en fil de différentes épaisseurs et  en nappe cardée.  Dans l’atelier au dessus de la bergerie, on teinte et transforme en objets de feutre, de tissage, de tricot ou de crochet. Chaque fil, chaque morceau de feutrine peux devenir une poupée, un doudou, un bijou, un porte clé,  un mobile ou même des tableaux. Puis la ronde des marchés et des foires commence pour faire découvrir cet artisanat qu’on retrouve aussi sur la boutique en ligne ( https://www.etsy.com/fr/shop/laGarbelouse) .