Secour en montagne

Lorsque vous allez en montagne, vous vous demandez souvent comment cela se passe en cas de pépain. Eh bien, j’ai eu un pépain et j’ai pu comparer la théorie, à la réalité. En théorie un hélicoptère est dépéché par le samu en cas d’accident grave. Un bébé qui tombe du quatrième peut être concidéré comme un accident grave. En montagne, la solidarité est souvent mise à l’épreuve et malgrés les erreurs de communications qui peux y avoir tout au long de l’année. Vous pourrez compter sur vos voisins. Du message de réconfort raté, à l’appel des secours pendant que vous vous occupez de la victime. Plus fiable qu’un hellico, les voisins, les randonneurs, les Hommes sont ceux qui vous apportes les premiers soins. Ensuite votre détermination fait la différence. Nous avons donc conduit notre enfant à la rencontre des pompiers qui pendant ce qui fut l’heure la plus longue de ma vie ont été d’un très grand secour. Vous pourrez suivre tous les cours de secour d’urgence. La théorie n’est rien à coté de votre instinct de survie et de celui que vous aimez. Pendant que j’était dans cette ambulance a faire un trajet de Deux heures en seulement une. J’ai du donné à mon fils des raisons de gagner ce qui je l’espère sera le plus gros combat de sa vie. Et à ce moment, les raisons de vivre auquel vous pensez vous parraisse si faible. L’amour d’une fille, une glace chocolat, un parfum que vous n’avez pas gouter, quelqu’un qui vous apprendra et que vous n’avez pas encore rencontré. En réflichissant, cela n’a rien de stupide, mais il est dur de trouver la phrase qui lui dira “oui je veux vivre et je me battrais pour ça”. Et vous, vous battriez vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *