Le tourisme et les touristes

La saison touristique vient de commencer et si elle se finit en Aout. Les touristes seront la jusquà Toussain.
Partout où vous irez les touristes sont vu avec le regard complaisant de celui qui habite là. Lorsque vous vivez à Mantet, la plupart des touristes envie cette chance d’habiter un coin de paradis. Mais tous les jardin d’Eden ont leur serpent. Et si en allant visiter certaines villes ou pays que vous aimez vous vous demandez : quel est ce serpent? Aucun touriste de Mantet ne se pose la question.
Comment faites vous vos courses? comment fait on en cas d’urgence? Comment pouvez vous vivre loin des cinemas et des musées? Ces questions reviennent et elle représentes toutes un serpent. Mais tout les résidents ont eux aussi ce regard compatissant. Je fait mes courses comme tout le monde, avec les navets qu’il passe en ce moment au cinéma je ne loupe pas grand chose, et en cas d’urgence on fait comme en ville on appelle les pompiers et on panique.
Cela pourrais être drole si cette curiosité sans danger ne nous transformait pasen étrange animaux de cirque que l’on vient voir dans son milieu naturel.
Regarde il y a un bébé!! Ai je entendu ce matin. (Maman humaine, a eu bébé l’année dernière. Aussi, il grandi bien).
Si la normalité est de vivre en ville; alors, que font tous ces touristes à la campagne.
Aurait il envie de devenir anormal? ou tout simplement d’être spécial? Pour vivre ici, il ne faut pas être spécial mais il faut être courageux et renoncer à quelquechose.
Notre serpent n’est pas aussi évident qu’il y parrait mais pourtant il est là et il est différent pour chaque résident. Il s’agit de cette chose auquelle on tenait lorsque nous habitions en ville et auquelle nous avons renoncer pour tout le reste de l’eden. (LA POMME est notre serpent).
Je pourrais m’expliquer mieux en disant simplement que tant que des Hommes vivent à coté, il y a des embrouilles. La pomme, nous y avons renoncé, mais régulièrement elle vient nous tenter et elle nous rend serpent avec notre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *