Pesticides et polémique

brebis pâturant une bordure de routeLe GLYPHOSATE cet herbicide polémique,

 

Ah…. le glyphosate, arbre qui cache la foret des produits de traitement de synthèse dont certains autrement plus nocifs.

En tant qu’éleveur tuer de l’herbe revient à tuer mes brebis.
A ce jour, 250 vignerons bio s’en passent pour produire d’excellents vins sur près de 4000 ha dans le département, certains depuis plus de 20 ans, y compris dans les secteurs difficilement mécanisables de Banyuls à Maury.

Nous pouvons amener l’agriculture départementale à se passer de ce type de produits.
Nous expérimentons déjà des méthodes alternatives, par le biais de couverts végétaux qui luttent aussi contre l’érosion, certains viticulteurs testent de mettre des brebis dans les vignes l’hiver comme cela pût se faire jadis.

Avec le CIVAM, les GIEE, les centres d’expérimentation, la Chambre d’agriculture et la formation agricole nous avons les moyens, dans ce beau pays catalan, d’amener les agriculteurs à se passer des pires produits phytopharmaceutiques.
Nous pouvons montrer dans la diversité de nos productions, l’excellence des produits agro-écologiques à haute valeur environnementale que nos agriculteurs bios produisent. Nous sommes prêts à accueillir nos voisins conventionnels pour échanger sur nos techniques, les accompagner et aller ensemble vers des pratiques saines pour tous.

N’opposons pas les agriculteurs conventionnels et Bios car les conventionnels seront les bios de demain, les citoyens ont un rôle vital dans cette transformation de l’agriculture.
Par notre acte d’achat nous pouvons influer positivement sur la production, en choisissant ce qu’on mange, en donnant le meilleur à nos enfants et en permettant aux paysans bio de vivre de leur production.

Mathieu Maury

Président du CIVAMBIO 66

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *