Pesticides et polémique

prairie fleurie

brebis pâturant une bordure de routeLe GLYPHOSATE cet herbicide polémique,

 

Ah…. le glyphosate, arbre qui cache la foret des produits de traitement de synthèse dont certains autrement plus nocifs.

En tant qu’éleveur tuer de l’herbe revient à tuer mes brebis.
A ce jour, 250 vignerons bio s’en passent pour produire d’excellents vins sur près de 4000 ha dans le département, certains depuis plus de 20 ans, y compris dans les secteurs difficilement mécanisables de Banyuls à Maury.

Nous pouvons amener l’agriculture départementale à se passer de ce type de produits.
Nous expérimentons déjà des méthodes alternatives, par le biais de couverts végétaux qui luttent aussi contre l’érosion, certains viticulteurs testent de mettre des brebis dans les vignes l’hiver comme cela pût se faire jadis.

Avec le CIVAM, les GIEE, les centres d’expérimentation, la Chambre d’agriculture et la formation agricole nous avons les moyens, dans ce beau pays catalan, d’amener les agriculteurs à se passer des pires produits phytopharmaceutiques.
Nous pouvons montrer dans la diversité de nos productions, l’excellence des produits agro-écologiques à haute valeur environnementale que nos agriculteurs bios produisent. Nous sommes prêts à accueillir nos voisins conventionnels pour échanger sur nos techniques, les accompagner et aller ensemble vers des pratiques saines pour tous.

N’opposons pas les agriculteurs conventionnels et Bios car les conventionnels seront les bios de demain, les citoyens ont un rôle vital dans cette transformation de l’agriculture.
Par notre acte d’achat nous pouvons influer positivement sur la production, en choisissant ce qu’on mange, en donnant le meilleur à nos enfants et en permettant aux paysans bio de vivre de leur production.

Mathieu Maury

Président du CIVAMBIO 66

Descente d’estive

descente d'estive
brebis et agneaux en estive
brebis en estive 2018

Ça y est, l’été est fini. Les arbres rougissent et les sommets blanchissent.
Lola, Olivier et Mathieu sont donc parti aider Stéphane, le berger d’estive, à chercher les brebis égarées dans les montagnes.
Ensemble, les bergers vont réunir leur troupeaux pour les conduire au chaud dans la bergerie.
A la Garbelouse, le troupeau sera trié et chaque brebis et chaque agneau retournera avec son son éleveur. Certaines rentreront chez elles en camion d’autre à pied mais les notre seront arrivées. Achille (le patou) et Cachou  (le border colley) sont super content de retrouver leurs copains, copines.
Pendant encore quelques jours, à tour de rôle ou ensemble il monteront chercher les quelques retardataires.
Les agneaux qui descendent d’estive ont à peu près 6 mois et seront livrés à tous les chanceux ayant commandé courant Novembre et Décembre.

C’est reparti !!!

Salut, tout le monde, on pourrait croire qu’entre 2013 et aujourd’hui, la bergerie, les créations et même la maison se sont arrêté de tourner. Qu’une fois notre rêve de construire la bergerie et de nous installer à Mantet réalisé, nous nous sommes reposé sur nos acquis, nous avons arrêté de rêver…
NOOOOOOOOOOOOON 🙂  bien sur que non.
J’ai juste arrêté, de prendre le temps, de raconter ma vie sur internet et je me suis concentré sur les marchés et Mathieu sur développer ses produits et son marché.
Une certaine routine s’est installée mais on a quand même évolué. Résumer 5 ans en quelques mots serait surement long et fastidieux donc je vais juste faire le point.

Les garçons grandissent et leurs besoins évoluent. J’ai pris un 3° emploi en accord avec le rythme scolaire et je n’ai rien tricoté depuis 1 an. Par contre,  j’ai beaucoup dessiné et conçu sur plein de petits cahiers de nouveaux projets, je viens de finir ce site et nous avons fait plein de nouvelle expériences (musée, rencontre de créateurs, forum, foire, stage) au gré de nos centres d’intérêts ensemble ou séparément. (Beaucoup de bonheur).
Mathieu de son coté s’est investi comme représentant professionnel sans se déconnecter de la garde et des brebis. Il produit à ce jour, les agneaux d’estives du début mais aussi des agneaux de bergerie, des merguez, et du fumier. Il a aussi commencé la construction de notre maison près de la bergerie, ce qui devrait nous faire gagner à tous les deux beaucoup de temps et à nous tous beaucoup de confort. 

Pour l’avenir ??? Et bien il faut finir la maison, continuer ce qui est entamé. Je voudrais produire davantage et vendre sur internet, je souhaite aussi créer des ateliers détente  et création. Mathieu à plein de projet de construction autour de la maison, et de développement de la BIO en Occitanie… le Bac pour Nathan, le brevet pour Dan, le collège pour Ch-e en ce qui concerne les garçons. Espérons que nous aurons du temps pour découvrir Paris, le Quebec, les nouveau jeux de société ou pour retourner à Belves, Port aventura etc… (encore beaucoup de bonheur en perspective).

Dans tous les cas, C’est reparti !!! je vous tiendrais au courant des nouvelles, agneaux, créations feutrées et même peut être de la routine. 😉

J’abuse, J’abuse

Où là, le dernier remonte à loin, Pour ma défense je vais vous présenter les créations 2013.
D’abord l’hivers : Le site de la Rotja-Vallée-Gourmande, une association auquel je participe. Venez découvrir Notre Vallée http://www.rotja-vallee-gourmande.org/

Et maintenant le printemps et l’été :
On pouvait me retrouver en direct sur les marchés gourmands tous les jeudi soir dans un de nos villages.

moutondragons chinoisPendant d'oreille

 

Un troupeau de doudou, de dragon (ou serpent à pâtes), une cinquantaine de paires de boucles et une vingtaine de barrettes en tout genre plus tard.Et pfffft l’été est encore passé trop vite. Maintenant y’a plus qu’à enchaîner les bonnets, les tours de coup, de nouvelles boucles d’oreilles, barrettes ceintures et autres merveilles pour la foire au pomme de fin octobre.

Moralité j’ai pas trop le temps de philosopher ces temps-ci.
Quant à nous faire un site dédier à notre petite entreprise ça mûrit.

A plus.

Et une cabane, 1 !!!!

Mercredi, c’était amélioration pastorale et CABANE !!!
Nous avons donc invité les enfants présents dans le village à venir faire une cabane et à améliorer le pré de la Garbelouse.
Du coup, nous avons mis en pratique les cours de murette de Vic et Alain, enlevé les chardons colonisateur de cabane, et taillé 1 gros genet de 2m².
Par rapport au travail de débroussaillage, c’est pas grand chose me direz vous. Mais c’est avec les petits ruisseaux qu’on fait les grandes rivières.
Si on ajoute les pins (verdures d’hiver des brebis) + le résultat de la taille des osiers du voisin + les vieilles tentes oubliées dans les années 80,= on obtient…. Une super cabane assez grande pour tout le monde.
 voilà le travail:

La vie est Belle et Active.

J’avais des projets il y a quelques années et ça ce précise.

Cette année ne sera pas seulement couleur teinture, elle sera aussi : Démo, atelier, et marché.
Voici mon calendrier :
Mercredi 11 Juillet à Mantet: Atelier Enfant:
Cabane en genet
pour amélioration pastorale (gratuit).
Dimanche 15 juillet (toute la journée) :demo

Travail de la laine
à Prades Avec les Marché des fabricréateur .
Mercredi 18 Juillet à Mantet 14h30- 17h : Atelier enfant:
La Laine dans tous ses états
avec les réserves naturelles.
(les animations des réserves naturelles sont gratuite et dans le cadre de festival nature les lundi, mercredi et vendredi)
Jeudi 26 juillet (17h-19h) : Démo

Travail de la laine.
Marché des Savoir Faire à Sahorre.

Samedi 11 Aout toutes la journée : Atelier Adulte :
Ensemble un meuble en Carton
(5€ par adulte, gratuit pour les enfants)

Que ceux qui sont intéressé n’hésite pas me contacter.

Journée Murette

Murettes avec la Réserve Naturelle de Mantet

Samedi, nous avons remplis notre devoir citoyen et avons refait les murettes effondrées par le passage du temps et des bêtes.
Lorsqu’on se promène dans un village, une réserve ou un sentier et que l’on voit de jolis canaux ou de jolies murettes. On ne pense que rarement au travail fournit par ceux qui les entretiennent. 
De nombreux randonneurs ont pu assister au travail de fourmis que représente ce chantier. C’est à l’initiative de la réserve que des habitants, des vacanciers et des amoureux de la pierre sèche sont venu exprès pour participer la réfection de trois petits bouts de murette du cami-ramade.

Les trois bouts de l’année dernière ayant tenu, nous avons pu avancer un petit peu le chantier. Bien sur il y a du travail pour tout le monde  ! et l’ambiance est suffisamment détendu pour que nous puissions nous relayer ! Il faut décaisser, dégager les éboulements, trouver des pierres qui sont bien souvent enterrées et ensuite empiler savamment le tout pour refaire une murette stable et propre. Et quand on a finit on va aider les autres équipes.
Midi  fut très vite là, et nous nous sommes retrouvés pour manger la grillade.
Cependant c’était le week end et il n’y a pas de jour férié pour l’agriculture. Alors nous avons passé l’après midi à démonter la bergerie de la Garbelouse pour pouvoir reprendre très vite les travaux.
Une bonne semaine et un Bon week end de cloturé

Le mode été

Enfin les vacances ou presque.

Dès le 2 Mathieu a monté les brebis en estive. Avec Charles-Elie, nous l’avons accompagné sur un bout de cami-ramade.
Le 4 il redescendait et le 5° membre de notre équipe de choc est arrivé
Nous étions donc au complet pour nous rendre dès jeudi  à mon premier marché. Le Marché Gourmand de la Vallée de la Rotja. Tous les jeudi soir dans un des 5 villages de la vallée (Fuilla, Sahorre, Escaro, Py et Mantet) vous pouvez me voir avec mes créations feutrées sur le marché. Bien sur on ne trouve pas que moi, on trouve aussi (Sophie, Suzie, Nadia, Paul et Cécile, Paul, Jean-Marie, Angèle etc ….) On peut y découvrir des gens, de l’artisanat local (cuir, bois, laine, poterie)  et aussi des saveurs, des odeurs et des animations.
Vendredi, le travail de lavage, de teinture, de créations reprenait. Mais aussi la construction de la bergerie. En espérant la finir pour la fin de l’automne.

L’été ne sera pas seulement chaud, il sera aussi actifs. A plus

Froid glagla Froid

Et non, ce n’est pas le deuxième effets kiskool. C’est l’hiver. On a tous une pensée pour les sans abris.
A mantet, on a aussi une pensée pour les animaux qui n’ont ni terrier, ni maison. Par -15 alors que les montants des fenêtres gèlent à l’intérieur, on s’inquiète des bêtes.
Heureusement Mathieu à travailler dur pour combler le moindre trou et et l’imperméabiliser. C’est pas très joli mais c’est provisoire et surtout efficace.